samedi 18 novembre 2017

Manif contre les paradis fiscaux

Plus de 30 000 Québécoises et Québécois ont agi pour une plus grande justice fiscale en signant une pétition OXFAM Québec.

L'importante mobilisation de la population québécoise a déjà contribué à plusieurs avancées significatives, notamment :

- le 3 novembre dernier, le ministre des Finances du Québec a rendu public un Plan d'action pour assurer l'équité fiscale. Ce document constitue une première avancée, mais elle demeure insuffisante pour réellement freiner le recours aux paradis fiscaux (;

- le 6 avril, la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale a publié un rapport sur les paradis fiscaux qui propose 38 recommandations concrètes ;

- le 7 mars, une motion a été votée à la Chambre des communes prévoyant que des mesures énergiques soient prises pour s'attaquer aux paradis fiscaux.

Il est temps d'aller plus loin. Il est tout simplement injuste que des personnes exploitent les failles d'un système incohérent pour ne pas payer leur juste part d'impôt. Le récent scandale des Paradise Papers a encore apporté une preuve que ces pratiques, légales ou pas, continuent d'être très largement répandues. Or, ces milliards de dollars perdus pourraient servir à financer les services publics essentiels comme la santé, l'éducation ou les garderies.

Aujourd'hui, nous souhaitons que les gouvernements passent de la parole aux actes et agissent avec plus de vigueur pour mettre fin aux paradis fiscaux. C'est pourquoi nous appelons à un rassemblement citoyen le jeudi 23 novembre devant l'hôtel du Parlement à Québec. Si vous souhaitez y participer, le rendez-vous est à midi !

Restez à l'affût, car nous préparons une nouvelle action à la fin novembre. Nous vous tiendrons informé(e) par courriel.

Merci de lutter à nos côtés contre les inégalités !

Les rapaces se mettent en groupe glorieux de mobbing pour vous éliminer ? Vous n'êtes pas la seule.
http://vanvalisenontroppo.blogspot.ca/2017/11/rapaces.html
http://servicesmontreal.com/jacqueline/mobbing.php
Voir la vidéo OXFAM Québec

vendredi 17 novembre 2017

Expos MBAM

En parallèle des grandes expositions, le Musée des beaux arts de Montréal présente cet automne quelques expositions des plus intéressantes :

  • Nadia Myre : Tout ce qui reste – Scattered Remains.
    Nadia Myre : Tout ce qui reste / Scattered Remains présente cinq corpus d’oeuvres réalisées entre 2000 et 2017. Il s’agit d’une occasion unique de découvrir la diversité de la production de l’artiste dans un parcours qui met en lumière ses savoir-faire et la richesse poétique de ses créations.
  • Aussi dans le cadre de ELLES AUTOCHTONES, Kushapetshekan / Kosapitcikan, Épier l’autre monde, des artistes Eruoma Awashish, Jani Bellefleur-Kaltush et Meky Ottawa
  • L’armée de laine Wool War One de l'artiste Délit Maille. L’installation Wool War One compte 780 petits soldats de laine de 15 cm en uniformes de la Première Guerre mondiale tricotés par mille mains bénévoles des quatre coins du monde, à la suite d’un appel lancé sur Internet par l’orthophoniste et plasticienne autodidacte française Délit Maille. Cette ÉducExpo est présentée du 11 novembre 2017 au 7 janvier 2018.
https://www.mbam.qc.ca/

jeudi 16 novembre 2017

Peinture et musique en dialogue



Synesthésias d'hiver 
Et si la peinture et la musique échangeaient
quelques mots ?



Dans le cadre de l’événement PAS D’RADIS FISCAUX : L’ETAT D’URGENCE
ATSA, Quand l’Art passe à l’Action
.
Escales Improbables

Dimanche 19 novembre, de 13h à 16h
Sous chapiteau Place Emilie-Gamelin
Les Synesthésias sont la rencontre entre un artiste peintre et un musicien. À travers leurs deux moyens d'expression, les artistes s'expriment et échangent sur un sujet, donnant lieu à une discussion haute en couleurs et sons! 

Nous vous offrons une discussion entre Erik West Millette et Charles Acek, deux amoureux des chevaux de fer, qui partageront leurs sons, leurs paysages, leurs histoires, et leurs univers interlopes...

mercredi 15 novembre 2017

Duo italien au Balattou



Ilaria Graziano et Francesco Forni seront au Club Balattou ce dimanche 19 novembre à 21h. Le duo italien sera de passage à la vitrine Mundial Montréal et performera leur dernier album au Club Balattou.

Dès les premières notes, Ilaria & Francesco tiennent le public en haleine. Ils oscillent entre instants intimes et moments plus énergiques. Leur humour, leur charme et leur générosité communicative en font un groupe très attachant. Leur maîtrise technique, tant instrumentale que vocale, leur permet de dépasser les frontières du style. Et leur culture italienne apporte ce doux parfum de Dolce Vita.

Chanteuse-compositrice et interprète, Ilaria Graziano est dotée d’une voix extraordinaire. Son éclectisme vocal lui permet d’explorer différents genres musicaux et de passer de la musique populaire folk aux musiques électroniques, expérimentales et lui permettra entre autre de devenir la muse de Yoko Kanno compositrice accréditée de musiques de nombreux films d’animation et mangas.

Francesco Forni  a déjà derrière lui une longue carrière, riche en productions: de la composition de musique pour le théâtre et pour le cinéma à une foisonnante discographie comme guitariste, compositeur, producteur, chanteur-compositeur. En live, sa générosité et la qualité de son timbre de voix sont sa marque de fabrique.

Originaire de Naples, Ilaria & Francesco jouent un folk sans âge et sans rides, mâtiné de country, de blues et de swing. Après la sortie du réputé « From Bedlane to Lenane », le duo revient avec un nouvel album « Come 2 Me ». Une création qui fusionne une multitude d’influences et crée un mélange unique de genres alternatifs et des chansons acoustiques teintées de blues.

Leur univers intimiste et minimaliste révèle une grande complicité. L’équilibre fin et subtil de leurs deux voix est relevé par le mélange envoûtant du ukulélé et de la guitare. À découvrir  au Club Balattou ce dimanche 19 novembre à 21h!

lundi 13 novembre 2017

Marchés de Noël

Déjà les marchés de Noël dès samedi à Ville Émard !


PAS D'RADIS FISCAUX - Ouverture gratuite

ATSA, QUAND L'ART PASSE À L'ACTION
INVITATION À L’OUVERTURE
Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence
MOBILISATION CITOYENNE ET ARTISTIQUE CONTRE LES PARADIS FISCAUX
JEUDI 16 NOVEMBRE 2017, 17H30
Place Émilie-Gamelin, Montréal
(Métro Berri-UQAM, sortie Ste-Catherine)
ATSA, Quand l’Art passe à l’Action convie les médias et la population à l’ouverture de Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence, le jeudi 16 novembre 2017 à 17h30 à Montréal, sur la place Émilie-Gamelin surplombée de drapeaux de pays qui hébergent les paradis fiscaux avec lesquels le Canada est lié et entourée d’œuvres engagées sur la thématique.
Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence est un événement gratuit de mobilisation artistique et citoyenne pour contrer les paradis fiscaux et les inéquités fiscales. Présenté par l’ATSA, Quand l’Art passe à l’action - qui souligne cette année 20 ans d’art en action -, celui-ci se déroulera du 16 au 19 novembre 2017, dans le contexte des nouvelles révélations sur les «Paradise Papers» et un an après le scandale des «Panama Papers».

DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE D’OUVERTURE
17h30 | Prises de paroles sous le Radis Fiscal, œuvre inédite de ATSA, Quand l’art passe à l’Action
300 Pretzels en forme de $ seront distribués (Bretzel & Compagnie)
Annie Roy, artiste cofondatrice de ATSA, Quand l’art passe à l’action | Présentation de l’événement et de la conférence With One Voice sur l’art et l’itinérance.
Inès Chaalala, coordonnatrice du collectif Échec aux paradis fiscaux | Données chocs sur l’ampleur internationale du phénomène, annonce de la prochaine campagne et actions pour mettre fin à l’ère des paradis fiscaux.
Amir Khadir, Député de Mercier, Québec solidaire | Projet de loi n°997 encadrant le commerce en ligne et visant à assurer l'équité fiscale envers le commerce traditionnel et local.
Élodie Comtois, des éditions Écosociété | Les écrits de Alain Deneault, porteurs de débats publics
Alain Deneault, philosophe et conférencier
| L’importance de nos choix politiques face aux paradis fiscaux
18h00  | Destruction du Radis Fiscal sous forme d’une piñata géante, par les dignitaires, les co-fondateurs de ATSA et la population, pour reprendre le court d’une économie réelle au service des citoyen.n.es, en compagnie de la chorale des Voix ferrées qui entonnera le requiem In Paradisum de Fauré.
Repas offert et servi par GRUMMAN 78 suivi d’un dessert du TOQUÉ !
18h30 | Outcry_Désorceler la finance | Rituel de désenvoûtement de la finance par la cie belge LOOP_S
19h00 | La grande caricature carmagnolesque de la bêtise fiscale
17h à 21h, en continu | Vernissage des expositions + Activation d’œuvres performatives avec le public : Prise de selfie à envoyer aux ministres, Camion-bureau Vide poche, Robes de confidences citoyennes, Terrain de jeu de l’absurde échafaudé avec des cartes de crédit, Le temps d’une soupe et son menu de conversation en duo sur les paradis fiscaux ; Cartographie sociale ; et plus…
21h00, sous chapiteau chauffé | Musique hip hop avec le groupe Emrical
21h30, sous chapiteau chauffé  | Projection du film Le Prix à Payer de Harold Crooks
L’événement d’ouverture de Pas d’Radis Fiscaux : L’état d’Urgence, produit par l’ATSA, Quand l’Art passe à l’Action, a été concocté en collaboration avec Oxfam-Québec et le Collectif Échec aux Paradis Fiscaux.
----
Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence | Place Émilie-Gamelin. Montréal
Jeudi 16 novembre, de 17h à 23h, soirée d’ouverture
Vendredi 17 novembre + Samedi 18 novembre, de 11h à 23h | Dimanche 19 novembre, 11h à 21h
Extérieur et chapiteaux chauffés | Entrée libre. Ouvert à tous et toutes
Site hôte de la Première Rencontre ÉU/Canada/RU With One Voice sur l’Art et l’Itinérance, avec la participation de vingt organismes canadiens, états-uniens et londoniens
.
Éditorial de Annie Roy et Pierre Allard, co-fondateurs de ATSA, Quand l’Art passe à L’Action

CCA : L’université à l’antenne

La nouvelle exposition L’université à l’antenne : diffuser l’architecture moderne intéressera non seulement les architectes, mais aussi les étudiants et le milieu enseignant.
15 novembre 2017 – 1 avril 2018
Commissaire: Joaquim Moreno
Conception d’installation : APPARATA, Londres et Bâle
Graphisme : Something Fantastic, Berlin

Alors que l’enseignement supérieur est aujourd’hui confronté à une crise d’accès et de qualité, les MOOC (cours en ligne ouverts à tous) permettent d’atteindre un public plus large, mais ils soulèvent aussi des questions sur qui produit le savoir et qui est responsable pour l’éducation du public. Les MOOC font partie d’une longue lignée de tentatives mobilisant de nouveaux environnements médiatiques à des fins d’éducation. L’exposition L’université à l’antenne : diffuser l’architecture moderne fait la lecture détaillée d’une étude de cas pionnière: le cours A305, « History of Architecture and Design, 1890-1939 ». Ce cours d’art de troisième année universitaire, offert par l’Open University par l’entremise de programmes télévisuels et radiophoniques entre 1975 et 1982, était un projet radical de partage du savoir par la convergence des médias de masse et de l’éducation publique.

L’Open University, fondée en 1969 et ayant son siège à Milton Keynes, au Royaume-Uni, s’est avérée une expérience marquante en éducation à distance et aux adultes, dans le cadre des réformes sociales progressives du Labour Party entre 1964 et 1970. À travers des cours tels que A305, l’Open University a projeté l’éducation supérieure au-delà des classes d’étudiants habituelles, en utilisant les médias comme outils pour transformer la production et la transmission du savoir. A305 a produit des publications et de la correspondance, et mis sur pied un système complexe d’antennes locales à travers les régions pour diffuser ce savoir à un pays tout entier.

Présentation et vernissage le 14 novembre 2017 :
18h - Présentation du commissaire Joaquim Moreno, ainsi que Tim Benton, Professeur émérite d’Histoire de l’art à l’Open University, et Elizabeth McKellar, Professeure d’Histoire de l’architecture et du design à l’Open University
19h - Vernissage

Centre Canadien d'Architecture

cca.qc.ca