lundi 28 juillet 2014

FFM : Alain Resnais

Aimer, boire et chanter d’Alain Resnais en clôture du 38e FFM

Serge Losique, président du CA et Danièle Cauchard, directrice générale, ont le plaisir d’annoncer que Aimer, boire et chanter d’Alain Resnais sera présenté en clôture du 38e Festival des films du monde le 1er septembre 2014 pour sa première nord-américaine.

Alain Resnais, un des plus grands cinéastes français est l’auteur de films qui ont marqué l’histoire mondiale du cinéma : Nuit et Brouillard, Hiroshima mon amour, L’année dernière à Marienbad, Les statues meurent aussi (co-réalisé avec Chris Marker), Stavisky, Providence (César du meilleur film et du meilleur réalisateur), Mon oncle d’Amérique, Smoking… No smoking (César du meilleur film et du meilleur réalisateur), On connaît la chanson (César du meilleur film), Les herbes folles (à l'occasion de la présentation de ce film, sa toute première adaptation de roman, Alain Resnais reçoit à Cannes un Prix exceptionnel pour l'ensemble de son œuvre). À travers sa carrière prodigieuse, Alain Resnais a travaillé avec les personnalités les plus marquantes aussi bien de la littérature que du cinéma comme Chris Marker, Agnès Varda, Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Sabine Azéma, André Dussolier, Pierre Arditti, Delphine Seyrig, Sandrine Kiberlain qui est pour la première fois au générique du réalisateur dans son dernier film. « En projetant le dernier film de ce géant du cinéma qu’était Alain Resnais, nous avons le sentiment de lui rendre un hommage posthume au nom de tous les amoureux de son œuvre » a déclaré Serge Losique qui ajoute « le FFM est le Festival qui a le plus honoré le cinéma français et francophone au cours des années, il est donc naturel de présenter ici en Amérique du Nord en primeur le film de Resnais ».

Aimer, boire et chanter
est l'adaptation d'une pièce du dramaturge anglais Alan Ayckbourn (auteur déjà adapté par Resnais dans le diptyque Smoking / No Smoking et Cœurs).

Dans la campagne anglaise du Yorkshire, la vie de trois couples est bouleversée pendant quelques mois, du printemps à l’automne, par le comportement énigmatique de leur ami George Riley.
Lorsque le médecin Colin apprend par mégarde à sa femme Kathryn que les jours de son patient George Riley sont sans doute comptés, il ignore que celui-ci a été le premier amour de Kathryn. Les deux époux, qui répètent une pièce de théâtre avec leur troupe amateur locale, persuadent George de se joindre à eux. Cela permet à George, entre autres, de jouer des scènes d’amour appuyées avec Tamara, la femme de son meilleur ami Jack, riche homme d’affaires et mari infidèle. Jack, éploré, tente de persuader Monica, l’épouse de George qui s’est séparée de lui pour vivre avec le fermier Simeon, de revenir auprès de son mari pour l’accompagner dans ses derniers mois. Au grand désarroi des hommes dont elles partagent la vie, George exerce une étrange séduction sur les trois femmes : Monica, Tamara et Kathryn.
Laquelle George Riley emmènera-t-il en vacances à Ténérife ?


Produit par Jean-Louis Livi (Vous n’avez encore rien vu, les Herbes folles…), scénarisé par Laurent Herbiet, Aimer, boire et chanter met en vedette Sabine Azéma, Hippolyte Girardot, Caroline Silhol, Michel Vuillermoz, Sandrine Kiberlain, André Dussolier et Alba Gaia Bellugi.


« Aimer, boire et chanter est un ultime tour de piste qui, sans rien forcer, s'impose comme le plus élégant des adieux de la part d'un auteur qui n'aura jamais cessé de considérer le cinéma comme un inépuisable terrain de jeu. Il est probable que de nombreux projets brillaient encore en lui : c'est peut-être cette perpétuelle fuite en avant et ce refus catégorique de la vieillesse qui  rendent ce dernier film si vif et si bouleversant. » - Vincent Malausa, leplus.nouvelobs.com le 26 mars 2014

http://www.ffm-montreal.org

FFM : L'acteur italien Sergio Castellitto présidera le Jury 2014

Serge Losique, président du CA et Danièle Cauchard, directrice générale du Festival des films du monde, ont le plaisir d’annoncer que l’acteur et cinéaste italien de renommée internationale présidera le Jury international du 38ème FFM. « L’Italie a vu naître les plus grands cinéastes et acteurs du cinéma et nous sommes très heureux d’accueillir Sergio Castellitto comme président du Jury », a déclaré Serge Losique, président du CA du FFM.

Sergio Castellitto débute sa carrière sur les planches, notamment dans les pièces Mesure pour mesure et Le Marchand de Venise de William Shakespeare. Travaillant très tôt des deux côtés des Alpes, il se révèle sur grand écran en 1983 dans Le Général de l'armée morte de Luciano Tovoli. Voleur pour Arthur Joffé dans Alberto Express, confident d'Isabelle Adjani dans Toxic Affair de Philomène Esposito, ou encore détective paumé dans À vendre de Laetitia Masson, il séduit les réalisateurs français. Luc Besson l'engage pour Le Grand Bleu, Valérie Lemercier pour Quadrille, alors que Jacques Rivette lui confie le rôle d'un metteur en scène italien dans Va savoir.

En 1999, Sergio Castellitto se lance dans la réalisation avec Libero Burro, où il donne la réplique à Michel Piccoli et Chiara Mastroianni. Malgré cette nouvelle fonction, ce Romain d'origine reste fidèle aux productions de son pays natal et s'illustre dans Concurrence déloyale d’Ettore Scola, Juste un baiser de Gabriele Muccino, ou Le Sourire de ma mère de Marco Bellochio. Vedette de Chère Martha de Sandra Nettelbeck en 2003, il retrouve Arthur Joffe un an plus tard pour Ne quittez pas ! et revient à la mise en scène avec le drame À corps perdus, où il donne la réplique à Pénélope Cruz.

En 2006, il retrouve Luc Besson, mais cette fois, pour prêter sa voix au chef de gare du film d'animation Arthur et les Minimoys. L'année suivante, il incarne le commercial d'une grande firme italienne qui décide d'aller en Chine dans L'Étoile imaginaire, le nouveau film de Gianni Amelio. Puis Sergio Castellitto tient le rôle de Mario dans Comme il faut, le second film de Sandra Nettelbeck. L'acteur international enchaîne les rôles en 2007, puisqu'il tourne aux côtés d'Emmanuelle Seigner dans Laguna de Dennis Berry et retrouve son pays natal dans Il Regista di matrimoni de Marco Bellocchio.

En 2009, Jacques Rivette fait appel à lui dans 36 vues du pic Saint-Loup. En 2012 il coproduit, coécrit et réalise Venir au monde (Venuto al mondo) qu’il interprète à nouveau avec Penelope Cruz et Emile Hirsch, ainsi que Jane Birkin. Au cours de sa carrière, il a reçu de nombreux prix et distinctions.

Le 38ème FFM se déroulera du 21 août au 1er septembre 2014.

http://www.ffm-montreal.org

MBAM : BIJOUX=ART

L’ÉVÉNEMENT-BÉNÉFICE DE L’AUTOMNE
AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTREAL
DU 18 AU 21 SEPTEMBRE 2014

Le Musée des beaux-arts de Montréal présente la première édition de l’événement BIJOUX=ART, du 18 au 21 septembre 2014, au pavillon Michal et Renata Hornstein. Ce sera l’occasion pour les fervents amateurs de joaillerie et le public de découvrir des artistes du monde entier et de contribuer à l’acquisition de nouvelles œuvres d’art par le MBAM et de se faire plaisir sans appauvrir davantage la population qui n'en a pas les moyens.

CCA : Don pour la recherche en architecture

DON DE L’ARCHITECTE SIZA AU CENTRE CANADIEN D’ARCHITECTURE

L’architecte portugais Álvaro Siza, lauréat du prix Pritzker, a décidé de faire don d’une grande partie de ses archives d’architecture au Centre Canadien d’Architecture (CCA), à Montréal. Siza a annoncé sa décision de confier ses documents à l’établissement montréalais afin de favoriser la discussion et le dialogue dans un contexte axé sur la recherche.

Le CCA, qui possède l’une des collections de recherche les plus importantes dans le monde, offre un environnement unique destiné à l’étude et à la présentation de la pensée et de la pratique architecturale. L’œuvre d’Álvaro Siza pourra être étudié dans le contexte d’autres fonds d’archives internationaux tels Peter Eisenman, Arthur Erickson, John Hejduk, Gordon Matta-Clark, Cedric Price, Aldo Rossi, James Stirling, de même que Pierre Jeanneret, Abalos & Herreros et Foreign Office Architects.

En savoir plus, cca.qc.ca

dimanche 27 juillet 2014

Mois de l'Archéologie 2014

Sept sites à visiter à Montréal du 1er au 31 août 2014

Du 1er au 31 août 2014, Archéo-Québec présente la 10e édition du Mois de l'archéologie! Plus de 50 lieux dans 14 régions du Québec offrent une programmation inédite, de Gatineau à Gaspé. Une quarantaine d'archéologues et spécialistes vont plonger petits et grands dans leur univers au gré de fouilles archéologiques, de visites de réserves, d'excursions et d'autres activités authentiques pour qu’ils vivent une expérience hors du commun!

À Montréal, pendant ce Mois de l’archéologie 2014, les lieux suivants s'ouvrent aux amateurs pour des découvertes et des activités passionnantes :
  • Festival Présence autochtone 2014
  • Musée Marguerite-Bourgeoys/Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
  • Pointe-à-Callière, Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal
  • Ville de Montréal – Maison Nivard-De Saint-Dizier, musée et site archéologique
  • Ville de Montréal - Moulin Fleming
  • Ville de Montréal - Musée de Lachine
  • Ville de Montréal - Réserve des collections archéologiques
Programmation du Mois de l’archéologie à travers tout le Québec : www.moisdelarcheo.com

Août à la Maison St-Gabriel

Le dimanche 17 août
UN DIMANCHE TRÈS ANIMÉ

Le samedi 23 août
L'APOTHICAIRERIE ET LA BALADE DES FILLES DU ROY

Le dimanche 24 août
CRIMES ET CHÂTIMENTS

Les samedis 16 et 17 août, les dimanches 23 et 24 août, la programmation de la Maison Saint-Gabriel vous transporte à la campagne et en Nouvelle-France… au cœur de Montréal! Vous voilà entourés de personnages, de musique et d’histoires sortis d’un autre siècle. Sur le site du musée, des artisans habiles et volubiles vous captivent, tandis que visites et animations se succèdent.

Le dimanche 17 août 2014
UN DIMANCHE ANIMÉ
Une journée qui met en évidence le talent extraordinaire des artisans d’autrefois, avec la présence du souffleur de verre, du forgeron, du fondeur de cuillères et bien d’autres.

Animation sur le site :
Causerie musicale avec des musiciens de l’Ensemble Claude-Gervaise (11 h) : La Fête de Pâques. Instrument vedette : viole de gambe

Conférence horticole (12 h) : Les légumes en Nouvelle-France avec Julie Boudreau, horticultrice. Atelier : Cuisson du pot-au-feu des Filles du Roy

Démonstrations par des artisans
Faites la découverte d’un métier unique et fascinant, celui du souffleur de verre Gérald Collard.
Rencontrez Baptiste Durand, fondeur de cuillères et son ami le cribleur.
Le forgeron vous éblouira par son savoir-faire.
La fileuse vous montre ses différentes techniques de filage, et la spécialiste du fléché, France Hervieux, les motifs incroyables que l’on peut réaliser juste en tressant.
... et plusieurs autres !

Animation
Théâtre Catherine-Crolo (13 h et 14 h 30) : Une journée à la Providence
Le conteur et coureur des bois Ti-Jean de La Rochelle
Visites guidées du Jardin de la Métairie et dégustations

Le samedi 23 août 2014 de 12 h à 17 h
L’APOTHICAIRERIE

Le pouvoir des plantes vous est dévoilé avec l’apothicairerie, dans une perspective historique et …humoristique grâce à Ubert Sanspré dit Beloeil.

Le dimanche 24 août 2014 de 11 h à 18 h
CRIMES ET CHÂTIMENTS
Venez voir comment des passionnés des métiers anciens perpétuent les savoir-faire avec talent et recherchez la compagnie du prévôt et du bourreau! Ils vous racontent les crimes et châtiments les plus courants sous le Régime français. Impressionnants!

Animation sur le site :
Causerie musicale avec des musiciens de l’Ensemble Claude-Gervaise (11 h) : Marguerite Bourgeoys, la musique de Montréal et les Filles du Roy. Instrument vedette : Orgue

Conférence horticole (12 h) : Annuelles et vivaces géantes avec Albert Mondor, horticulteur

Démonstrations par des artisans
Dans sa petite forge de village, le forgeron forge les pièces que l’on retrouve dans les maisons, près de l’âtre.
Le tourneur et le sympathique cordonnier vous émerveillent avec leurs techniques et leur habileté.
De ses mains agiles, le tisserand Peter Wrona passe les fils avec la navette sur le métier à tisser.

Animation
Apprenez tout sur les crimes et les châtiments en Nouvelle-France avec Ubert Sanspré dit Beloeil et le bourreau Télesphore.
Théâtre Catherine-Crolo (13 h et 14 h 30) : Une journée à la Providence
Le conteur et coureur des bois Ti-Jean de La Rochelle
Visites guidées du Jardin de la Métairie et dégustations

Il reste encore deux samedis pour profiter des deux balades proposées par la Maison Saint-Gabriel : les 16 et 30 août 11 h à 18 h.

La balade des Filles du Roy est un circuit pédestre dans les environs du musée, en compagnie d’une guide et d’une conteuse, au départ de la Maison Saint-Gabriel, à 13 h et à 15 h.
Durée : une heure, pour un groupe de 15 personnes maximum
Tarification : 15 $ (visite du musée et taxes incluses). Réservations obligatoires

La balade des Argoulets est un circuit en calèche le long du Saint-Laurent, de la Maison Saint-Gabriel à la Maison Nivard-De Saint-Dizier, musée et site archéologique, en compagnie d’un historien et guide animateur. La visite des deux musées est incluse ainsi que le dîner, un repas aux saveurs de la Nouvelle-France au Réfectoire, le restaurant de la Maison Saint-Gabriel, d’où part ce circuit. Retour à la Maison Saint-Gabriel vers 16 h 30. Service sur la terrasse et visite guidée des jardins.
Durée : de 11 h à 18 h
Tarification : 125 $ (tout inclus). Réservations requises

vendredi 25 juillet 2014

BOUKMAN EKSPERYANS

EN DIRECT D'HAÏTI
LE 7 AOÛT 2014
AU CLUB BALATTOU

Concert unique, celui du groupe phare du mouvement rasin moderne Boukman Eksperyans de passage à Montréal, le jeudi 7 août au Club Balattou.

Le groupe Boukman Eksperyans est sans conteste un des groupes les plus représentatifs du mouvement ‘rasin’, qui prône un retour identitaire au versant africain des racines haïtiennes. Il revalorise les rythmes traditionnels vaudou et rara sur des paroles engagées en créole et appelle la jeunesse à revendiquer son identité.

À propos de Boukman Eksperyans
Fondé par Théodore « Lolo » Beaubrun Jr et sa femme Mimerose « Manzè » Beaubrun en 1978, le nom du groupe, hommage au chef des insurgés de la cérémonie du Bois Caïman, témoigne à lui seul de cette volonté de retour aux sources. Au début des années 90 c’est le groupe le plus populaire d’Haïti, et leur vodou adjae, qui signifie vaudou dansé, se propage comme une vague dans tout le pays, « Se kreyo’l nou ye », « Kè m Pa Sote », « Kalfou Danjere » deviennent des hymnes de la jeunesse haïtienne.

Le vaudou est considéré comme une force affirmative, comme un fondement vital de la culture haïtienne trop souvent bafouée à l’intérieur et à l’extérieur. Leur démarche est très intéressante puisque la musique est à la fois une réelle expression culturelle.

Depuis plus de 30 ans, au milieu des chants et des danses, les guitares électriques et les synthétiseurs côtoient les instruments traditionnels, tambours et bambou, pour interpréter une musique où les rythmes haïtiens se mêlent au rock, au reggae ou au funk, dans une fusion énergique et joyeuse, au service d’une double révolution, sociale et musicale.

Sa palette de rythmes incorpore ainsi les différentes traditions musicales de la paysannerie haïtienne (rara, chanson paysanne, chants rituels du vaudou) qu’elle fusionne avec des sonorités rock, reggae, soukouss, funk, R&B et, plus récemment hip hop.

Boukman Eksperyans est aussi l’un des groupes musicaux haïtiens les plus remarqués sur la scène internationale, où il fait entrer les différents rythmes vaudou. L’album Vodou Adjae a été nominé au Grammy Awards en 1991 et s’est vu honoré de quatre étoiles dans le magazine Rolling Stone.

En 2002, Théodore Beaubrun et Mimerose P. Beaubrun ainsi que le groupe Boukman Eksperyans ont été nommés « Ambassadeur des Nations Unies pour la Paix et le Développement» (WAFUNIF) pour une durée de 10 ans.

Le groupe n’a pas fini de faire parler de lui car sa volonté est de continuer à évoluer musicalement, parler toujours de liberté, de révolte et de révolution.