vendredi 6 mars 2015

Documentaire L'Heureux Naufrage - Conférence

Suite au lancement du documentaire L’Heureux Naufrage en septembre dernier, l'équipe est fière de convier le public québécois à l’Espace La Fontaine le vendredi 20 mars prochain 19h, pour continuer la discussion avec l’animateur Pierre Maisonneuve, le philosophe Frédéric Lenoir et le réalisateur Guillaume Tremblay sur le post-christianisme.

L’Heureux Naufrage a été présenté au Festival des films du monde 2014 et sera diffusé par Radio-Canada, aux Grands Reportages le 6 avril ainsi qu’à Second Regard le 1 mars. Après la conférence à Montréal, le film voyagera en France et en Belgique, pour une série de projections.

Résumé du film

L’Heureux Naufrage est un film documentaire profond et humain sur le sens de la vie et nos valeurs. À travers le regard de personnalités québécoises et françaises, il aborde des questions indispensables, jamais explorées de cette manière chez nous. Denys Arcand, Éric-Emmanuel Schmitt, Ginette Reno, Stéphane Archambault, Pierre Maisonneuve et bien d’autres, y livrent leurs réflexions très personnelles sur la quête de sens, la spiritualité, Dieu.

Après avoir liquidé toute forme de foi, ce pourrait-il, comme le pense Stéphane Laporte, que nous assistions en ce moment, au Québec, à un « retour vers les choses fondamentales », un « renouveau spirituel » ?

Face au futile et au frivole d’un monde utilitariste, face à l’instantanéité, au prêt-à-porter, L’Heureux Naufrage interroge les fondements de nos valeurs et de nos croyances. Il met des mots autour de grandes questions qui nous habitent tous et propose de faire la paix avec notre héritage religieux. Un film inspirant et touchant, construit au fil des rencontres.

« La réaction est toujours forte quand je présente des extraits du film. Il provoque des silences, des sourires, il apaise. Pour moi, c’est la preuve que L’Heureux Naufrage est profondément pertinent. C’est un film universel qui touche toutes les générations québécoises. C’est un retour vers l’essentiel, la proposition d’une introspection personnelle, mais aussi de société, et je pense que le moment n’a jamais été aussi propice à ces réflexions. » — Guillaume Tremblay, réalisateur.

La réalisation de L’Heureux Naufrage a été possible grâce à une campagne de financement participatif qui a permis d’amasser plus de soixante mille dollars.

Version originale française de 46 minutes. NTSC 16 : 9 Documentaire d’auteur du cinéaste québécois Guillaume Tremblay. Production: Ovizion PLUG Inc.

Avec la participation:

FRANCE : Eric-Emmanuel Schmitt, Jean-Claude Guillebault, André Comte-Sponville, Frédéric Lenoir, Gianni Vattimo.

QUÉBEC : Stéphane Laporte, Fred Pellerin, Solange Lefebvre, Hélène-Pelletier-Baillargeon, Denys Arcand, Djemila Benhabib, Ginette Reno, Bernard Emond , Samian, Matthew Coon Come, Benoit Lacroix, Alain Crevier, Guy Durand, Pierre Maisonneuve, Mario Pelchat, Guy Corneau, Stéphane Archambault, et plusieurs autres.

Suivez le chef!

Pour une quatrième année consécutive, et à la suite du vif succès des trois dernières années, le Château Ramezay, Musée et site historique de Montréal présente à nouveau le populaire circuit théâtral, historique et gastronomique Suivez le chef! Il est à prévoir que les billets s’envoleront une fois de plus comme de petits pains chauds.

Suivez le chef…

Printemps 1715. Une délicieuse odeur de potage envahit les cuisines du Château et vous transporte au temps de la Nouvelle-France. Claude Maupoint, cuisinier de Monsieur de Ramezay, s’affaire à ses chaudrons et prépare un festin digne d’un gouverneur. Le fumet des plats cuisinés aiguise votre appétit et votre curiosité? Que retrouvait-on dans les assiettes des Montréalais des siècles passés? Vous n’avez qu’à suivre le chef pour le découvrir

En compagnie du cuisinier Maupoint, déambulez au cœur du Vieux-Montréal, à la rencontre de son histoire et de ses savoureuses traditions alimentaires. Suivez le chef! est un circuit historique et gastronomique qui propose un voyage dans le temps à partir des lieux (intérieurs et extérieurs), des personnages et du patrimoine architectural de ce quartier historique. Ce parcours pédestre, d’une durée de 90 minutes, plaira aux passionnés d’histoire, aux fins palais et aux « épicurieux », amateurs de découvertes gastronomiques.

Au menu : histoire et dégustation de petites bouchées concoctées spécialement par nos restaurants partenaires selon des recettes datant d’aussi loin que le 18e siècle. Potage à la vierge, macaroni à l’italienne droit sorti du 19e siècle, rôties de jambon et tire d’érable… Plaisirs gourmands et intellectuels garantis!

Mise en scène par Sylvain Bissonnette. Prestations de Danilo Vergara et Alexandra Dufort.

Les dimanches à 14 h
Du 8 mars au 3 mai 2015
Départ au Château Ramezay (280, rue Notre-Dame Est)
Adulte : 15 $ + taxes
Étudiant et aîné : 12 $ + taxes

Réservez votre place dès maintenant au 514 861-3708, poste 221

Le Prix à Payer

Le Prix à Payer (The Price we Pay) de Harold Crooks
Cinéma vérité choc inspiré du livre La crise fiscale de Brigitte Alepin 


Le Prix à Payer montre comment les paradis fiscaux, ainsi que Google, Amazon et les autres géants de la haute technologie sapent les fondations de l’état démocratique. Le réalisateur Harold Crooks (Surviving Progress) dévoile cet univers corrompu dans un documentaire incendiaire sur le passé sombre et la dure réalité de l’évasion fiscale, qui a permis aux multinationales de priver les gouvernements de plusieurs milliers de milliards de dollars de recettes fiscales. Le Prix à Payer s’inspire du livre La crise fiscale qui vient de Brigitte Alepin.

Le Prix à Payer rassemble des témoignages d’experts chevronnés de tous horizons en fiscalité, économie, sciences politiques, droit et sociologie pour ne nommer que ces domaines.


Nathalie Barton a produit le film, le scénario est de Harold Crooks et Brigitte Alepin et le montage de Louis-Martin Paradis, tandis que Nancy Marcotte, assistante à la réalisation, a aussi dirigé la recherche avec le réalisateur. Le film a bénéficié des conseils à la réalisation de Philippe Baylaucq, la direction de la photographie est d’Alex Margineanu, les animations et la conception graphique sont de Patrick Doan, la musique originale de Ramachandra Borcar, la conception et le montage sonore de Benoît Dame.

Ce film de Harold Crooks dont la sortie en France – sur plus de 30 copies – le 4 février dernier a suscité une série de critiques et de commentaires élogieux

 Le Prix à Payer (The Price We Pay) prendra l’affiche au Québec le 13 mars prochain.

jeudi 5 mars 2015

Vêtements - échanges et networking

19 mars de 6@8 : SWAP Party - échange de vêtements
Inscription obligatoire et vêtements à déposer en boutique avant le 15 mars

24 mars de 6@8 : deuxième édition de Passion for Fashion : networking, exposition, entrepreneures en mode éthique et témoignages.

programs@feminternational.org - 514 656 6929 

Festival de Musique du Maghreb

Maroc, chaleur des déserts, le Québec, le froid de l'hiver...
De Fès aux Frères à Ch'val....

Nuits d’Afrique… des concerts TOUTE l’année présentent la 23e édition du Festival de Musique du Maghreb avec trois soirées mettant le Maroc à l’honneur. De Fès à Agadir, en passant par Essaouira et Marrakech, découvrez les couleurs et la diversité musicale de la culture marocaine ! Jeudi 26 mars au Club Balattou, on marquera le retour de LEKBIR, bien connu pour le projet Maktoub, ce duo né à Saint-Pierre et Miquelon qui unissait Lekbir et Polo des Frères à Ch’val. Le lendemain, samedi 28 mars, on se transporte au Théâtre Fairmount, pour célébrer au son de la musique originalement métissée et survoltée du groupe AYRAD. Puis, on clôt le festival avec la musique Gnawa de MAROCOULEUR le dimanche 29 mars au Club Balattou.

La programmation de la 23e édition du Festival de Musique du Maghreb, un heureux mariage des cultures : Entre hiver et désert, venez célébrer le Maroc et tous ses airs !


L E K B I R - Le retour !
Jeudi 26 mars au Club Balattou - 20h30

Concert rétrospective et des reprises
de Khaled, Rachid Taha et Maktoub

Quel plaisir de retrouver Lekbir, après cinq ans d’absence ! Surtout que le concert sera une rétrospective de sa carrière, entouré de 6 musiciens. On aura donc droit à la mixité unique que nous avait donné le magnifique duo Maktoub, qui avait pris racine il y a plus de 10 ans dans les îles françaises Saint-Pierre et Miquelon. Cet amalgame novateur de sonorités québécoises et marocaines, avec la guitare électrique de Polo, leader des disparus Frères à Ch’val, et le bendir de Lekbir, donnait un son folklorique avec un petit quelque chose de Manu Chao. Chanté en français et en arabe, les textes qui jalonnent le parcours de Lekbir sont toujours aussi d’actualité, traitant de vie, d’espoir, d’avenir, de paix et de tolérance. Un retour qui s’annonce magique, une soirée conviviale et intimiste au Club Balattou.

A Y R A D
Samedi 28 mars au Théâtre Fairmount - 21h

Fusion de rythmes andalous et berbères mêlés à des grooves reggae, raï et latin

Ayrad explore un foisonnement de styles musicaux, voguant autant sur des rythmes andalous et berbères que sur des grooves reggae, raï et latin. Le fil conducteur c’est l'énergie contagieuse, les percussions entraînantes et les mélodies hautement accrocheuses livrées par Hamza Abouabdelmajid (guitare, voix principale), Annick Beauvais (hautbois, voix), Kattam Laraki-Côté (percussions, voix), Anit Ghosh (violon, voix), Gabriel Brochu-Lajoie (basse, contrebasse, voix) et Bertil Schulrabe (batterie).

En plus d'offrir leurs compositions originales, ces six talentueux multi-instrumentistes connus pour leur parfaite maîtrise des musiques du monde redonnent vie à des pièces tirées du répertoire maghrébin, arabo-andalous et juif-marocain. Le tout est soutenu par la voix poignante de Hamza, qui chante autant en arabe qu'en français.

Nominé aux Juno Awards 2015, Ayrad s’est produit dans divers festivals et événements en région et à Montréal, notamment aux Rendez-vous de la chanson Quebecor. Récipiendaire du Prix de la diversité 2012-2013, ils seront à l’émission Belle & Bum sur les ondes de Télé-Québec le samedi 7 mars prochain. Vous pourrez y voir un avant-goût de ce qu’ils offriront dans le cadre du Festival de Musique du Maghreb.

M A R O C O U L E U R
Dimanche 29 mars au Club Balattou - 20h30

Gnawa et Dekka marrakchia
On ne pourrait célébrer le Maroc sans consacrer toute une soirée à la musique Gnawa, emblème traditionnel de la musique marocaine. C’est Marocouleur qui nous offrira l’ambiance folklorique de cette musique mythique pour clore le festival. Le groupe récemment formé est mené par Fath Allah Laghrizmi et rassemble des musiciens chevronnés dont Khalil Abouabdelmajid, leader de Bambara Trans. On pourra se laisser envoûter des multiples splendeurs de la transe Gnawa avec en prime le Dekka marrakchia, une déclinaison typique de la ville de Marrakech.

LEKBIR
Jeudi 26 mars à 20h30 – Club Balattou
4372, boul. St-Laurent (coin Marie-Anne), Montréal – 514-845-5447
Billetterie : www.admission.com et à la salle de spectacle

AYRAD
Samedi 28 mars à 21h – Théâtre Fairmount (ancien Cabaret du Mile-End)
5240, avenue du Parc (coin Fairmount) - 514-563-1395
Billetterie : www.theatrefairmount.com et à la salle de spectacle

MAROCOULEUR
Dimanche 29 mars à 20h30 – Club Balattou
4372, boul. St-Laurent (coin Marie-Anne), Montréal – 514-845-5447
Billetterie : www.admission.com et à la salle de spectacle

INFO
Réseau Admission : 1-855-790-1245 www.admission.com

www.festivalnuitsdafrique.com

Ballet, Pinocchio et intimidation

Ballet Ouest de Montréal présente à Montréal en grande première Pinocchio, un ballet qui aborde la question de l’intimidation.

La toute nouvelle création de Claude Caron, directeur artistique de Ballet Ouest, vous fera vivre le parcours du jeune Pinocchio à travers les écueils des amitiés digitales et la cyberintimidation, qui l’amènera enfin à la prise en charge de sa propre destinée! Huit danseurs relatent une version moderne de ce conte classique devant un décor éblouissant de projections interactives multimédia. Ce nouveau ballet, qui s’adresse aux familles et au jeune public, sera présenté au mois de mars au Théâtre Outremont.

Les danseurs de Pinocchio sont Solveig Chicoisne, Véronique Giasson, Janie Richard, Jonathan Loyer, François Richard et Amets Santxez-Munain, ainsi que les jeunes danseurs Mateo Picone (14 ans) et François Gagné (13 ans) qui ont interprété respectivement le Casse-Noisette et Fritz lors de notre production de Casse-Noisette 2014. François Gagné, un jeune danseur talentueux, fait régulièrement le voyage de Lévis à Montréal afin d’interpréter le rôle de Pinocchio.

La date de la représentation Le 28 mars 2015, à 14 h 00, au Théâtre Outremont, 1248 Avenue Bernard ouest, Outremont. Il y aura également une matinée scolaire le 27 mars à 10 h.

balletouest.com

Les Grands-Mères Mortes

Fête bricolée avec amour par deux vivants

Les Grands-Mères Mortes traite avec simplicité des derniers temps de vie, de l’idée possible d’apprivoiser la mort et de réinventer les rites qui l’entourent. Avec cette première production, Karine Sauvé nous convie à une fête intimiste où chapeaux pointus, musique et chansons sont de la partie. Elle nous emmène à la rencontre de trois dames disparues, qui reviennent progressivement à la vie à partir d’objets et de matières, d’anecdotes pleines de tendresse et d’humour.

Avec une économie de paroles qui laisse place à la poésie des images et permet à chacun de mettre ses propres mots sur les choses, Les Grands-Mères Mortes raconte le quotidien de trois vieilles amies. La pièce, qui tient à la fois de la marionnette, de l’installation théâtrale et de la performance, raconte aussi leur mort. Tout simplement. Naturellement.

Une production de Mammifères
Du 12 au 21 mars 2015
Jeudi et vendredi à 19 h, samedi à 16 h

Auxecuries.com