samedi 2 juillet 2011

Filles excisées et femmes grillagées, lapidées, brûlées, bloquées, bitchées...

Une pensée pour les petites filles du Libéria qui sont excisées. Pourquoi elles particulièrement ? Le pays n'a-t-il pas été ainsi nommé pour recevoir les anciens esclaves libérés ? Alors pourquoi prolonger indûment une tradition de mutilations dévastatrices qui ne sont que pour les femmes. Les esclaves femmes devaient elles aussi non seulement travailler mais en plus, elles étaient abusées par leurs maîtres et voilà que les petites filles sont mutilée, briséess, cassées... dans le pays qui devaient les recevoir avec dignité.

Vidéo  : 8 dessins de Plantu : 55 000 femmes excisées vivent en France




Une autre pensée pour les petites filles qui, devenues grandes, se font emprisonner sous des vêtements  :  Pierre Perret : La Femme grillagée




Et, n'en déplaise aux détracteurs d'Hérouxville qui trouvaient possiblement un ou des intérêts à se débattre, si on peut dire, comme des diables dans l'eau bénite, un article complet de Nassira Belloula sur la lapidation des femmes

Au repos sous la neige Place du 6-décembre-1989 à Montréal,  le jour de ce que les anglophones et allophones de partout dans le monde appellent « The Montreal Massacre », le jour où un masculiniste s'en est pris aux étudiantes qui se trouvaient dans une salle de classe, à l'université.
 


Dear Woman





Un film québécois, Je porte le voile

Un roman global, publié au Québec 

Masculinisme excessif, agressif et llittéralement effrayant
La domination masculine - Patric Jean, réalisateur belge, se désiste d'un festival de cinéma documentaire à Montréal de peur des masculinistes intolérants d'ici


Nouvelles positives concernant les femmes

8 mars, journée internationale des femmes

Ensemble contre l'excision maintenant sur FB

Femmes et Islam

Ces femmes qui détruisent ... les femmes. Les ravages du «bitchage»

Le bitchage, Guide de survie, 25 conceils indispensables

TERRIENNES, un portail plus que nécessaire 

« Pourquoi vous nous aimez pas ? » 

Femmes discriminées : le film FOR THE BIRDS

Ces différences et coutumes qui dérangent

FEMMOPHOBIE.COM :  Fleur du désert

Aucun commentaire:

Publier un commentaire