jeudi 18 février 2016

Prix Écran canadien pour le meilleur premier long métrage

Déclaration de monsieur Martin Katz, président de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision au National, à la suite des révélations concernant le cinéaste Claude Jutra

En date du 17 février 2016,l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision - section Québec tient à informer que le prix Claude-Jutra décerné dans le cadre des prix Écrans canadiens sera renommé.
« À la lumière des développements récents, l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision renommera son prix Claude-Jutra. Nous l'appellerons désormais le prix Écran canadien pour le meilleur premier long métrage », a annoncé le président de l'Académie au National, Martin Katz.
Rappelons que cette année, le prix sera remis au scénariste-réalisateur Jamie M. Dagg pour le film River.

Les prix Écrans canadiens de l'Académie seront décernés dans le cadre de la semaine du Canada à l'écran, du 7 au 13 mars 2016. Le gala de deux heures sera diffusé en direct sur CBC le dimanche 13 mars 2016 à 20 h (21 h HNA | 21 h 30 HNT).

Source : Académie canadienne du cinéma et de la télévision
acct.ca

http://plus.lapresse.ca/screens/a1acae67-6996-47ef-a114-c3f9c2b7cc74%7CKAtVZf3-bpXy.html

NDLR Montreal157 : On voit bien la difficulté d'être cru quand on est un enfant ou une femme dans un monde où les hommes que l'on dit WASP en anglais (White anglo-saxon protestant, on pourrait aussi dire MC, mâle catholique) sont si solidaires et ne s'écoutent qu'entre eux. Comment vivre quand on est obligé de souffrir en silence des gestes mais aussi de l'injustice écoeurante de voir des criminels être sublimés par tout le monde ?
« Jean avait révélé son histoire à ses proches à la mort du cinéaste, en 1986, ont confirmé à La Presse deux membres de sa famille. Après tant d’années de silence, c’est la sortie d’une biographie du réalisateur par Yves Lever qui l’a convaincu de témoigner. » (Hugo Pilon-Larose, La Presse, 17 février 2016)
Prochainement, critique à venir sur Montreal157.wordpress.com : Aussi longtemps que les rivières couleront, de James Bartleman, étiditions Plaines, raconte l'histoire d'une Amérindienne abusée par un prêtre éloigné des grands centres par l'évêque pour protéger l'image de la religion catholique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire