dimanche 22 mai 2011

Critique de la langue . De dragueur à violeur en passant par le tombeur

Critique de la langue...  Tout est dans la place de l'adjectif !

Chez les hommes, il y a les dragueurs et les séducteurs qui ont une méthode pas tout à fait tombeur.

Le tombeur, lui, a une gueule irrésistible et une méthode infaillible pour récolter son succès tombé du ciel.

Mais ciel !, harceleur et violeur manquent totalement de savoir-faire dans le respect de l'autre ou ont complètement perdu le nord et agissent pour imposer leur pouvoir sur leur propre manque de civilité, de contrôle et de respect envers leur propre personne.

En fin de compte, propre personne n'égale pas personne propre... comme quoi tout est dans la position du nom par rapport à l'adjectif !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire