mardi 30 juin 2015

Festival Présence autochtone 25 ans

Scénographie sur la place des Festivals, des concerts enlevants, une rigoureuse sélection de films et de vidéos, le grand défilé multiculturel sur la rue Sainte-Catherine et de nombreuses activités en salle et en galerie.

Grands Concerts

  • Blues Blanc Rouge remix se veut un rappel de l’acte inaugural de Présence autochtone, un concert bénéfice qui, au printemps 1991, avait permis de lever les ressources nécessaires à la tenue de la toute première édition du festival. Voici Florent Vollant et Richard Desjardins à nouveau réunis sur scène vingt-cinq ans plus tard pour marquer l’anniversaire
  • Concert Trancestral, une création concoctée par Moe Clark et Katia Makdissi-Warren mettant en scène vingt-deux artistes
  • Soirée Électrochoc avec DJ Mad Eskimo et la chanteuse inuit Sylvia Cloutier.


Queslques exemples de la sélection film et vidéos

  • Des premières mondiales vont prendre place dans le cadre du festival. Parmi celles-ci mentionnons : Antigone Documentary sur Floyd Favel et sa troupe qui jouent une adaptation de la tragédie grecque,
  • Chaparake, sur la fabrication d’un instrument traditionnel raramuri.
  • Du Groenland, Sume, the Sound of the Revolution, présente le réveil culturel des Inuit avec le rock des années 1970
  • présentation spéciale hors-concours du long-métrage chilien La Niñas Quispe de Sebastian Sepulveda (prix direction photo au festival de Venise 2014).
  • courts métrages
  • APTN


Activités

  • Le Défilé de l’Amitié Nuestroamericana prend cette année une ampleur jamais vu. Plus de sept cents danseurs costumés vont déambuler dans les rues de Montréal, le samedi 1er août. C’est la diversité culturelle actuelle de la métropole qui vient se joindre, dans un esprit d’amitié et de solidarité, avec la toute première diversité du lieu. La figure emblématique d’Atahensic, la première femme du monde, accompagne ses nombreux enfants dans un cérémonial rassembleur.
  • Le théâtre de rue, revient avec une nouvelle création, Eskoumina, la création des petits fruits, inspirée d’un conte de Michel Noël. Des ados atikamekw, venus spécialement de Wemotaci, seront de la production.
  • Le spectacle Banc d’essai permettra à de jeunes artistes de la relève autochtone de vivre leur première place des Festivals, un show offert par la Maison des cultures nomades afin de favoriser l’émergence de nouveaux talents amérindiens sur la scène artistique québécoise. À l’Espace Ashukan, va s’ouvrir une exposition d’artistes de diverses nations sur le wampum.
  • Plusieurs galeries et lieux d'exposition
  • Tables rondes
  • Des démonstrations de savoir-faire anciens, des danses traditionnelles, des mets amérindiens à griller sur braséro, une expérience d’initiation à l’archéologie, et les superhéros à la sauce amérindienne... On n’en finirait plus de décrire les multiples facettes d’un événement qui est aujourd’hui un incontournable de l’été montréalais.


www.presenceautochtone.ca


Aucun commentaire:

Publier un commentaire