vendredi 31 juillet 2015

La prochaine fois je viserai le coeur

À l’affiche le 31 juillet prochain

Sortie en salle du film de Cédric Anger La prochaine fois je viserai le cœur mettant en vedette Guillaume Canet nommé dans la catégorie du meilleur acteur au César et au Prix Lumière 2015 ainsi que Ana Girardot et Jean-Yves Berteloot. Le film sortira au Québec le 31 juillet.

Pendant plusieurs mois, entre 1978 et 1979, les habitants de l’Oise se retrouvent plongés dans l’angoisse et la terreur : un maniaque sévit, prenant pour cibles des jeunes femmes. Après avoir tenté d’en renverser plusieurs au volant de sa voiture, il finit par blesser et tuer des auto-stoppeuses choisies au hasard. L’homme est partout et nulle part, échappant aux pièges des enquêteurs et aux barrages. Il en réchappe d’autant plus facilement qu’il est en réalité un jeune et timide gendarme qui mène une vie banale et sans histoires au sein de sa brigade. Gendarme modèle, il est chargé d’enquêter sur ses propres crimes jusqu’à ce que les cartes de son périple meurtrier lui échappent.

C’est la première collaboration entre Cédric Anger et l’acteur Guillaume Canet. Celui-ci explique que « Cédric s’était immergé totalement dans cette histoire et avait nourri le scénario de détails très importants, il s’était beaucoup renseigné sur l’affaire. C’est une expérience de lecture très rare et je n’ai pas hésité une seconde ».

D’après l’ouvrage Un assassin au-dessus de tout soupçon d’Yvan Stefanovitch et basé sur l’histoire réel du gendarme Alain Lamarre, La prochaine fois je viserai le cœur, est scénarisé et réalisé par Cédric Anger. En 2002, Anger réalise Novela son premier court métrage et écrit Deux pour Werner Schroeter. Son premier film, Le Tueur (2008), lui vaut d’être distingué par Variety parmi les dix cinéastes européens à suivre.

Distribué par AZFilms, La prochaine fois je viserai le cœur prend l’affiche au cinéma Beaubien (Montréal), au cinéma Le Tapis Rouge (Trois-Rivières) et au cinéma le Clap (Québec) le 31 juillet prochain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire