jeudi 2 juin 2011

L’EXPOSITION AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON

L’EXPOSITION AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON SE POURSUIT JUSQU’AU 16 JUIN 2011, À LA GALERIE EASTERN BLOC
7240, rue Clark (Montréal. Métro Castelneau) - ENTRÉE LIBRE

LES JEUDIS 2, 9 et 16 JUIN :  VISITES GUIDÉES à 17h + 3 TABLES RONDES à 19h
Une présentation de La Société Elizabeth Fry du Québec et Engrenage Noir / LEVIER

INFOS : http://www.expoagir.com
PORTE-VOIX : CAROLE LAURE ET DEVORA NEUMARK



Sensibles et empreintes d’humanité, les œuvres audio et visuelles présentées dans le cadre de la grande exposition AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON sont nées d’une collaboration entre 49 femmes incarcérées et 8 artistes professionnels, invités dans 4 établissements de détention, de 2008 à 2010. À travers leur échange ont pris forme 35 œuvres – installations sonores, vidéos, cinéma d’animation, photographies, affiches, musique, chansons, slams, danse - qui explorent le lien entre l’incarcération et la pauvreté dans ses différentes formes, économique, sociale, familiale, culturelle ou affective.

Présentée par la Société Elizabeth Fry du Québec et Engrenage Noir / LEVIER, cette exposition lève le voile sur les luttes individuelles de femmes en conflit avec la loi et nous permet de les découvrir au-delà d’un délit, d’une sentence ou des stéréotypes, dans un contexte artistique.


AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON désire sensibiliser la population aux défis que représente la réinsertion sociale des femmes ayant eu des démêlés avec la justice et susciter une réflexion critique sur le recours à l'incarcération et sur les alternatives possibles à l’emprisonnement.

Durée de l’exposition : du 27 mai au 16 juin à la galerie Eastern Bloc (2e étage)
HEURES D'OUVERTURE – ENTRÉE LIBRE
Lundi – fermé
Mardi et mercredi – 12h à 18h
Jeudi – 12h à 21h (tour guidé à 17h30 / table ronde à 19h)
Vendredi – 12h à 20h // Samedi et dimanche – 12h à 18h

Visites guidées de l’exposition : Jeudis 2, 9 et 16 juin - 17h

Trois tables rondes

Jeudi 2 juin 2011 - 19h : Art en prison
JEUDI 9 JUIN 2011, 19h : La situation des femmes incarcérées et le passage à la communauté
JEUDI 16 JUIN 2011, 19h : Rôles des prisons et les alternatives possibles


Jeudi 2 juin 2011 - 19h : Art en prisonPrésentation du projet Agir par l'imaginaire qui a donné lieu à l’exposition AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON et sa mise en contexte par rapport à d'autres initiatives de création artistique en établissements de détention canadiens.

INVITÉES ––– Véro Leduc, présidente de Stella. Son sujet de recherche de maîtrise (École de travail social - UQÀM), porte sur l’expérience du projet Agir par l’imaginaire et explore le lien entre l’art communautaire et la reconnaissance sociale • Amélie Girard travaille à Engrenage Noir / LEVIER à titre , entre autres, de coordonnatrice du Comité Art • Culture du Réseau pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone de Montréal • Sylvie Verville, aujourd’hui incarcérée à l’Établissement Joliette, a réalisé à la Maison Tanguay, l’œuvre photographique Blessée* • Meena Murugesan, artiste interdisciplinaire, a collaboré à l’œuvre Nous sommes votre miroir*, réalisée par Pascale, Julie Chantale St-Jean, Sophie Rheaume, Melanie H. et Adina, à l’Établissement Joliette, ainsi que Caged Songs* réalisé par Renae, Cassandra Nephin, Lorraine, Lisa, et Brigide à la Maison Thérèse-Casgrain.

ANIMATRICE ––– Lynda Champagne enseigne la philosophie au Collège Maisonneuve. Elle donne des conférences sur la démocratie, la participation et l’engagement citoyens et est animatrice pour les Rendez-vous stratégiques de l’Institut du Nouveau Monde (INM).

* œuvres présentées dans l’exposition AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON


JEUDI 9 JUIN 2011, 19h : La situation des femmes incarcérées et le passage à la communauté
Portrait des mythes et des réalités associées aux personnes incarcérées et les défis que représente la réinsertion sociale des femmes ayant eu des démêlés avec la justice. INVITÉS ––– Ruth Gagnon, criminologue de formation et directrice générale de la Société Elizabeth Fry du Québec, travaille depuis plus de 20 ans avec les femmes judiciarisées • Patrick Altimas, directeur de l’Association des services de réhabilitation sociale du Québec, travaille à la promotion de l’action communautaire en justice pénale • Julie Chantale St-Jean, libérée d’une sentence fédérale depuis peu, est l'une des conceptrices de l’œuvre Nous sommes votre miroir* et continue à s’impliquer activement dans des projets d’art communautaire, notamment au sein du comité Art Entr’Elles, un collectif de femmes artistes ayant eu des démêlés avec la justice • Sheri, originaire de Winnipeg, est une femme autochtone ayant passé 17 ans dans plusieurs établissements de détention fédéraux, dont 4 années en cellule d’isolement total. Elle est aujourd’hui en libération conditionnelle et participe à un projet étude / travail.

ANIMATRICE ––– Joane Martel enseigne la criminologie à l'École de service social de l'Université Laval, à titre de professeure titulaire. Ses recherches se centrent sur la sociologie du droit criminel, le genre, l'identité et le temps et l'espace dans l'univers carcéral.
* œuvre présentée dans l’exposition AGIR / ART DES FEMMES EN PRISON


Ajouter une légende
JEUDI 16 JUIN 2011, 19h : Rôles des prisons et les alternatives possibles
De nouvelles perspectives sur le recours à l’incarcération et la nécessité de réfléchir, en tant que société, sur les alternatives possibles.
INVITÉS ––– Marion Vacheret, professeure agrégée à l'école de criminologie de l'Université de Montréal, nous fait part de ses réflexions sur l’échec du modèle adopté par les prisons ces 30 dernières années, axé sur la gestion du risque des personnes judiciarisées • Kim Pate, directrice générale de l’Association canadienne des Sociétés Elizabeth Fry et professeure à la Faculté de Droit de l’Université d’Ottawa, milite depuis 25 ans pour la justice sociale • Justin Piché, œuvrant au sein du département de sociologie et d’anthropologie à l’Université de Carleton, s’intéresse aux coûts de l’incarcération versus celui des alternatives possibles • Ayant purgé une longue sentence, cette invitée anonyme, qui a travaillé plus de douze ans dans la relation d’aide, éclaircira comment l’incarcération affecte une vie et exposera sa vision sur les alternatives possibles.

ANIMATRICE ––– Anne Lagace Dowson a longtemps animé l'émission quotidienne Radio Noon sur les ondes de la radio CBC (Province de Québec). Elle détient une maîtrise en Études canadiennes et s'implique sur la scène culturelle, plus particulièrement dans le milieu de la littérature. Elle a animé plusieurs débats et tables rondes en lien avec les arts. En 2008, elle a été candidate pour le Parti NPD dans la circonscription Westmount - Ville Marie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire