lundi 19 septembre 2011

LIVRES : L'Impasse amérindienne

Trois commissions d'enquête à l'origine d'une politique de tutelle et d'assimilation. 1828-1858

Dès l'arrivée des Européens en terre d'Amérique, il fut question de conquête, de supériorité et d'assimilation des  peuples non civilisés qui vivaient là. Mais partout dans le monde les diverses méthodes utilisées à la suite ou non d'études sur le sujet eurent des résultats plus ou moins valables. Michel Lavoie et Denis Vaugeois parlent même d'une impasse amérindienne à la suite de trois commissions d'enquête qui furent à l'origine d'une politique de tutelle et d'assimilation entre 1828 et 1858 au Canada.


Ce livre contient trois rapports publiés intégralement : le rapport Darling, « Documents relatifs aux tribus aborigènes vivant sur les territoires britannniques » et « Copie de la dépêche et des annexes envoyées par Lord Dalhousie à Sir George Murray » ; le rapport Bagot, « Histoire des relations entre le Gouvernement et les Sauvages » dont suivent quelques extraits sur les écoles ; le rapport Pennefather, « Province du Canada » duquel est aussi tiré un extrait.


Contenu des rapports

Les trois rapports forment l'essentiel de l'ouvrage avec des cartes et de très nombreux encadrés explicatifs.

La première, conduite par le major général Darling conclut à la nécessité de «civiliser les Indiens» avant d'envisager une réduction des dépenses du département des Affaires indiennes. Son rapport préconise une politique de sédentarisation, d'envillagement, de scolarisation, de christianisation, d'initiation à l'agriculture et aux métiers.

Face à la lenteur des résultats, en 1842, le gouverneur Bagot est prié de mener une nouvelle enquête; extrêmement détaillée, celle-ci débouche sur plusieurs recommandations qui se trouvent dans l'actuelle Loi sur les Indiens.

L'augmentation des coûts liés à l'administration des affaires indiennes incite, en 1856, le gouvernement impérial à commander une nouvelle enquête qui gardera le cap sur la «civilisation des Indiens», considérée toutefois par les commissaires comme une «lueur lointaine». Ces trois rapports offrent d'étonnants moments de vérité. La réalité indienne au lendemain des guerres de 1754-1760, de 1775-1783 et de 1812-1814 est peu connue. Les ravages des guerres et surtout des épidémies, l'ampleur du métissage, le désarroi des Indiens sont autant d'aspects que présentent, avec franchise et réalisme, Darling, Bagot et Pennefather. Leurs rapports sont d'une bouleversante actualité.

Autres contenus de l'ouvrage

Dans cet ouvrage des plus révélateurs, la Préface de Denis Vaugeois dépicte brièvement l'histoire des Amérindiens par rapport aux Français, aux Anglais et aux Américains ; l'Introduction de Michel Lavoie présente en quelques pages les rapports et leur contexte.

En fin de volume plusieurs appendices, suivis des Conclusion, Épilogue, Chronologie, Index et Notes relatives aux nations amérindiennes, notes fort intéressantes fournissant les variantes orthographiques d'un rapport à l'autre.


EXTRAITS

« Les Chipaouais et Munsees qui sont convertis appartiennent à l'Église Anglicane et à l'Église Méthodiste Wesleyenne, mais plusieurs sont encore payens. [...] L'École des Moraves est fréquentée par quarante et un écoliers, dont 23 sont des garçons âgés de 5 à 13 ans et 18 filles âgées de 6 à 14 ans. [...] L'école des Munsees est sous le contrôle de la Société Missionnaire de l'Église Anglicane.  [...] Le maître d'école reçoit un salaire annuel de £ 50, à même la rente annuelle de la tribu. Cette école est fréquentée par 21 garçons âgés de six à quinze ans, et par 4 filles de six à dix ans, et en outre par un nombre de jeunes gens et de femmes qui y assistent de temps à autre ; quelques-uns de ces premiers apprennent l'arithmétique et la grammaire anglaise. [...] La seconde école pour les deux mêmes tribus est sous la direction de la société des Missionnaires Méthodistes Wesleyens, en Canada. [...]  Les livres dont on se sert sont le New London Primer, Mayor's Spelling Book, Richardson's Reading Made Easy, le Nouveau Testament et l'Arithmétique de Rogers. (pp. 177-179,  rapport Bagot)

« Dans le Haut Canada, le mot 'sauvage', plus peut-être par l'usage que par l'autorité de la loi, est censé désigner non seulement tout sauvage pur sang, mais encore toute personne de race mêlée reconnue comme membre d'une tribu ou troupe indienne résidant en Canada, et qui réclame parenté avec les sauvages du côté du père. » (p. 378,  rapport Pennefather)

C'est passionnant en fait, ça raconte avec force détails les débuts de la civilisation écrite sur le continent américain. Il faut juste passer outre le langage...

ServicesMontreal.com a rencontré M. Denis Vaugeois au Salon du Livre de Montréal 2010. Une entrevue vidéo a été réalisée et publiée sur YouTube.


LES AUTEURS

Denis Vaugeois
aime sortir des sentiers battus. Il a été un des co-auteurs du Boréal Express et, récemment, de La Mesure d'un continent. Il est aussi l'auteur de La Fin des alliances franco-indiennes et d'America. L'expédition de Lewis et Clark et la naissance d'une nouvelle puissance.

Michel Lavoie est professeur associé au Département d'histoire de l'Université de Sherbrooke. Il a été directeur de la revue Recherches amérindiennes au Québec de 2005 à 2010. Il est également consultant en histoire. Il a publié récemment «C'est ma seigneurie que je réclame»: la lutte des Hurons de Lorette pour la seigneurie de Sillery, 1650-1900.

Achat en ligne, papier ou PDF
L'ouvrage est paru en 2010 ; on peut se le procurer en ligne, en format papier ou en format numérique (PDF), chez Septentrion.

LIVRES

Aucun commentaire:

Publier un commentaire