jeudi 1 septembre 2011

POÉSIE DÉBILE SANS FRONTIÈRE - Le pigeon et le paon

C'est étonnant à quel point
la tête du pigeon
peut ressembler
à celle du paon

Surtout quand il est tout verdoyant sur le cou

Mais sans les plumes à oeillades sur la queue,
le premier grignote des miettes sur les places
tandis que le second
est adulé dans des cages

Qu'est-ce qui est préférable ?
La liberté du pauvre
ou la prison du riche ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire