mercredi 22 février 2012

Comment sont traitées les femmes en affaires à Montréal, au Québec ?

La question d'hier sur FB à savoir pourquoi on crée son entreprise quand on est femme m'a trotté dans la tête... Et vu la maltraitance organisée, j'ai écrit ceci :

Bâtard, Bâtard, Bâtard & Richard
à l'égard
des femmes qu'ils crissent «dewar»
c'est tout d'abord de ne pas avoir d'égards
ensuite de trôner dans leurs gros chars
d'essayer de les baiser en vitesse dans l'placard
puis d'utiliser leurs cercles et bandes d'entonnoirs
masculino-masculinistes-masculinatoires
pour ramener l'attention sur chacun son gros lard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire