mercredi 8 février 2012

DVD : La Reine et le Cardinal - mini-série - Histoire de France



LA REINE ET LE CARDINAL
Prestigieuse production tournée dans les plus beaux châteaux de Bourgogne et des bords de la Loire, ce drame historique produit en 2009 raconte un des épisodes les plus fascinants de la France du 17e siècle. À la mort du cardinal Richelieu, Jules Mazarin parvient à s’imposer en tant que premier ministre auprès du roi Louis XIII. Mais lorsque ce dernier meurt à son tour, la reine Anne, nommée régente du royaume en raison du très jeune âge de l'héritier du trône, est d'abord poussée par une cour assoiffée de vengeance et de pouvoir à se débarrasser de Mazarin, individu calculateur lui aussi très à l'aise dans les manoeuvres, les intrigues et les manipulations nombrilistes. Mais contre toute attente, Anne le garde comme premier ministre et devient amoureuse de cet homme d'église catholique ayant normalement fait voeu de chasteté... Avec la force de leur passion interdite, la reine et le cardinal déjouent les complots sanglants visant à éliminer Mazarin et gouvernent un pays au bord du chaos, avant de s’effacer pour laisser place au fils aîné de la reine, celui qui se fera appeler le Roi-Soleil.

La mini-série couvre la période de l'enfance et de la jeunesse de Louis XIV. Celle de son éducation aux côtés de manipulateurs, d'observateurs, de pions, d'espions, d'oisifs de châteaux vivant de taxes incessantes soutirées au peuple pauvre et obligatoirement travailleur pour soutenir tous ces précieux nobles.

Historique ou totalement actuelle ?
La mini-série surprend agréablement : ce trouvère qui s'amène en chanson parmi le peuple sous les arcades marchandes pour leur chanter les nouvelles ; les individus qui se joignent à une communauté pour la forme ( « Le moins homme d'Église qui soit, mon cher, le moins... » ) ; les innombrables manoeuvres et calculs politiques ( « Comment vient-on à bout d'un amour... ? » ) ; les manipulateurs qui vont aux renseignements dans les corridors ( « À propos, cet Italien, Mazarin, il ne va pas lui succéder, j'espère ? » ) ou qui discutent entre eux ( « Mais C'EST un piège » ) ; les hypocrites de régime et le bitchage organisé ( « Cet homme est fourbe et mauvais, sa douceur cache un poison » ) ; les faux hasards ( « Je suis bien aise de vous rencontrer inopinément, Madame » ) ; les pions et les espions ( « sans compter sa police secrète » ) ; les privilèges tordus de ceux qui déclarent la guerre mais ne savent pas en endurer le moindre inconvénient ( « Et qu'on cesse de l'importuner en tirant du canon ! » ) ; l'intimidation, les méchancetés et les dénigrements ( « Il serait souhaitable que l'Esprit-Saint le visite un jour car l'esprit tout court ne l'a pas fait » ) ; les manoeuvres des jaloux et des ennemis ( « On nous sépare... » ) que ceux-là même qui furent séparés alors qu'ils sont secrètement, éperdument et passionnément amoureux vont imposer au jeune roi qui avait pourtant promis à sa douce de l'épouser mais la quittera tout de même pour donner sa personne à l'Infante espagnole pour des raisons raisonnées d'argent et de pouvoir...

Tant et si bien que... Mini-série d'hier ou d'aujourd'hui ?
Ces mini-séries, drames, reconstitutions ou fictions historiques sont toujours une belle occasion de comparer la situations de nos ancêtres avec celle d'aujourd'hui et, franchement, dans le cas de cette mini-série, il n'y a vraiment pas grand' différence avec le monde calculateur dans lequel nous vivons...

Hormis les courbettes visiblement prosternatoires, seuls les noms, les costumes d'époque absolument magnifiques et l'architecture des châteaux ont été changés.



D'autres extraits ?
« C'est comme un placement ! »

« Je suis toute seule au milieu de bêtes sauvages. »

« Quelle admirable confusion cela va faire! »

« Hélas, le courrier est pillé avant que d'atteindre la frontière et ce ne sont pas toujours par les bandits de grands chemins qui s'en chargent. »

« Enfin, Madame, je dois songer à marier mes nièces, pas à ... »


Ce coffret de 2 DVD d’une durée de 3 heures est offert à IMAVISION.COM au coût de 24,95 $ et partout en magasin. Aussi disponible, deux autres coffrets regorgeant de drame, de passion et de complots, campés dans les décors et costumes magnifiques de siècles passés dont on vous reparlera sous peu : LA MAISON DOMBAIS ET FILS et LA REINE MORTE.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire