mercredi 15 février 2012

AmérAsia annonce la programmation 2012 de son festival



3e édition du premier festival de cinéma Asiatique et Canado-AsiatiqueLe festival aura lieu les deux premières fins de semaine de mars et la programmation se décline en cinq catégories : Les Trésors asiatiques, Plein feux sur les films d’animation, WeDistribute, Spécial québécois et Courts métrages AA. 

En bref, ce festival permettra aux Montréalais de voir des films sur de nombreux sujets et en provenance de plusieurs pays du continent Asiatique mais également d'ailleurs en collaboration, incluant des films d'animation pour toute la famille, un documentaire pour 
amateurs de sushi, portrait personnel, superproductions, premières, spécial Québec...


EN DÉTAILS

Trésors asiatiques
Le premier bloc de superproductions de films asiatiques présentés au festival proviennent des meilleurs créateurs du continent: Aftershock - une superproduction chinoise nommée aux Oscars, la première international du film Red Maria de Kyung-soon, le choix drôle et touchant du festival The Day He Arrives du réalisateur Hong Sangsoo, le lauréat du Festival de Cannes Arirang du célèbre auteur coréen Kim Ki-duk, et du réalisateur vietnamien Cuong Ngo, le portrait personnel et captivant de Pearls of the Far Est. On y trouve également la sélection du Festival de Film International de Tokyo Power of Two, une coproduction Japon/Canada sur le don d’organes, et les débuts en réalisation du producteur nominé aux Oscars Marc Smolowitz (The Weather Underground). Ce dernier sera présent au festival Montréalais.

En ouverture du festival
, la première nord-américaine du grand succès coréen Leafie, a Hen into the Wild,
basé sur le best-seller
 coréen pour enfant, et le film Les cordes de Muybridge, un film d’animation canado-japonais du nominé aux OscarsKoji Yamanmura et présentement en lice au Genie Awards 2012 dans la catégorie Meilleur Court Métrage d’Animation.

Plein feu sur le film d’animation 
Cette catégorie a été préparée et organisée par l’écrivain et érudit de renommée internationale en animation, Joon Yang Kim, présent tout au long du festival. Seront projetés sept longs métrages d’animation, incluant un film en 3D et des premières, pour toute la famille.

Sur une note particulière, le film d’aventure Yona Yona Penguin
, le premier film dont les images sont entièrement générées par ordinateur du célèbre studio d’animation japonais Madhouse, raconte l’histoire d’un hérisson de rue vêtu d’un habit de pingouin qui se retrouve mystérieusement dans une ville souterraine.

AmérAsia a aussi le plaisir de présenter des premières au Québec dont le magnifique film d’animation Green Days
(Corée du Sud), un long métrage entièrement dessiné à la main, ainsi que le très populaire film d’animation tordue à la Roméo et Juliette, Roadside Romeo (Inde). À noter également la présentation du film israélien, incluant de l’animation asiatique, Lost in Tel-Aviv, et neuf courts métrages de l’artiste en animation chinois Sun Xun.

WeDistribute
Cette catégorie est dédiée aux compagnies canadiennes de film qui distribuent des films d’auteur au pays.

À noter également le film coréen Poetry -
récipiendaire du prix de Cannes dans la catégorie Meilleur Scénario - du distributeur Métropole (réalisé par Lee Chang-Dong), et du documentaire chinois I With I Knew de l’acclamé réalisateur Jia Zhangke, distribué par Filmswelike. Du même distributeur, The Light Thief (sur un électricien qui a un effet plus marquant sur les gens que le définit son emploi) du réalisateur du Kazakhstan, Aktan Arym Kubat. Et pour les amateurs de sushi, Jiro Dreams of Sushi de E1 Entertainments, un documentaire japonais racontant l’histoire d’un célèbre chef de sushi.

Spécial Québécois
Cette section met l’accent sur la cinématurgie exceptionnelle québéco-asiatique et les compagnies de distribution qui soutiennent ce travail. Le long métrage The Vanishing Spring Light, qui a gagné le 24e Festival International du Film Documentaire d’Amsterdam, est particulièrement significatif. Tourné en Chine par le réalisateur émergeant Yu Xun, The Vanishing Spring Light fait la chronique des conversations candides entre une grand-mère chinoise et le cinéaste sur la santé et les enfants, des conversations qui prennent une tournure tragique.

À ne pas manquer également le court-métrage House for Sale
de la réalisatrice montréalaise Eisha Marjara et Our Subject is Hair (un mélange entre la fiction et la non-fiction), du réalisateur québécois Vincent Toi.

Court-métrages AA
Cette catégorie unique, séparée en deux parties, se concentre sur les documentaires et les drames réunissant les meilleurs court métrages asiatiques et d’inspiration asiatique du monde.

La partie documentaire présentera un nombre diversifié d’oeuvres, incluant The Real M*A*S*H,
inspiré de la série télévisée M*A*S*H, mais marqué par les durs réalités de la guerre de Corée, réalisé par Min Sook Lee. Coconut raconte l’histoire d’un étudiant universitaire indien à Pittsburgh qui essaie d’intégrer le monde du divertissement. The Sugar Bowl raconte l’échec d’une industrie du sucre aux Philippines, Canopy Crossings présente l’histoire du coloré « marché sur rail » Maeklong en Thaïland en mélangeant documentaire et drame.
La composante dramatique débute avec le divertissant court métrage vancouverois Square Dance Story du réalisateur Jason Karman. Il sera suivi par Within Our Darkness (un film expérimental sur une romance naissante en Corée), Young Ligaw (un jeune homme de Winnipeg fantasme sur l’objet de son affection en dansant un rituel nuptial philippin indigène) et Cheonggyecheon (un film d’animation expérimental sur l’inondation controversée d’un court d’eau passant au coeur de Séoul).

À propos du Festival AmérAsia
La troisième édition du Festival de Films AmérAsia se tiendra du 1er au 4 et du 9 au 11 mars 2012, donc sur deux fins de semaines à la SAT, à la CinéRobothèque (ONF), au Cinéma du Parc, à la Cimémathèque québécoise et à l’Hotel Zéro 1.


Le Festival du Film AmérAsia est organisé par Ciné-Asie, une organisme à but non lucratif basé à Montréal qui travaille depuis plus de 16 ans à la promotion de la culture et du cinéma asiatique et canado-asiatique. Le festival met également en lumière le Défi de film de Smartphone, une chance pour les cinéastes de tourner un film de 4 minutes à l’aide d’un téléphone intelligent, ainsi que la 4e édition de la Compétition nationale de portrait vidéo. Une série de séminaires sur le financement et sur la diaspora asiatique au grand écran, en plus de la Danse K-Pop et du Défilé de mode qui complèteront le festival.

Pour toute information, veuillez visiter le site Internet au www.amerasiafestival.com.

Défi de films en Smartphones - Festival de films asiatiques

Invités étoiles
Toutes les chroniques LIVRES, CD, DVD
LIVRE Dragonville de Michèle Plomer : Tome 1, Porcelaine
Depuis 10 ans, ServicesMontreal.com :  Tous les articles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire