mercredi 14 mars 2012

DVD CINÉMA : Lelouch - CES AMOURS-LÀ (What Love May Bring)

« Et c'est peut-être grâce à ce baiser que pendant les cinquante années qui vont suivre, je filmerai tant d'histoires d'amour. » - Claude Lelouch, Ces amours-là
Nouveau en DVD, le plus récent film tourné par Claude Lelouch :

«Des hommes et des femmes, du rire et des larmes, de l’Histoire et des histoires : du pur Claude Lelouch comme on aime» - Paris Match
« On a perdu beaucoup de temps mais on a gagné de l'espoir. »
 - Claude Lelouch, Ces amours-là 



Avec Audrey Dana, Laurent Couson, Raphaël, Samuel Labarthe et Judith Magre.



Ilva, sa vie durant, a placé ses amours au-dessus de tout. Amoureuse d’un officier allemand qui sauve son père durant la Seconde Guerre mondiale, puis de deux soldats américains qui lui évitent le lynchage réservé aux « poules à Bosch » à la Libération, son destin croise celui d’un pianiste revenu des Camps et d’un apprenti cinéaste. Elle se les remémore au rythme d’un orchestre et le film se remémore la guerre autant que l'histoire du cinéma avec des clins d'oeil aux anciens films de Lelouch, y compris Les uns et les autres, y compris la cruauté des gens pour s'approprier le bien des autres. C'est un peu le portrait toujours manquant de la femme qui incarne tous les courages et toutes les contradictions pour survivre, vivre malgré tout.

CES AMOURS-LÀ est une merveilleuse synthèse des 50 ans de carrière de Claude Lelouch par Claude Lelouch qui nous offre pour notre plus grand plaisir, une grande fresque romanesque pleine d’émotion soutenue par une bande originale enivrante, le grand Claude Lelouch qui a remporté l’Oscar du meilleur film étranger pour Un homme et une femme et qui dédie ce film à ses sept enfants. 


Le film est en français, avec ou sans sous-titres anglais, d'une durée de 120 minutes.

« Bon, tu veux filmer une comédie musicale ? Alors viens... »
 - Claude Lelouch, Ces amours-là

AUTRES CITATIONS TIRÉES DU FILM

« Les plus belles années de vie sont celles que l'on n'a pas encore vécues. »

« De 1946 aux années 1960, j'ai fait ce métier d'avocat en remerciant tous les jours le ciel de pouvoir défendre des hommes et des femmes dont la vie ne tenait plus qu'à un fil. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire