jeudi 22 mars 2012

THÉÂTRE : Disparu(e)(s) - ... la pièce


6 jeunes, 6 dérives
Comment faire quand on est une fille et qu'on a envie d'action interdite ? Comment faire quand on est jeune et qu'on a accès à des petites pilules roses qui multiplient l'excitation et éliminent la peur ? Comment faire quand on est un garçon et qu'on veut faire l'objet d'un coup de foudre et qu'on s'imagine que les coups de foudre physiques sont réservés aux femmes? Comment faire quand on a une carabine dans les mains et qu'on porte la haine par désoeuvrement ?

Au fait, ce stationnement de centre d'achats pourrait-il vraiment être une porte des enfers ?

La pièce a été écrite en France mais c'est semblable ici et les personnages nous rappellent des gens qu'on a connus quand on était à l'école ou au cégep, ils sont tous menacés-menaçants sauf une qui finit par parler à un panneau publicitaire, complètement congelée qu'elle est dans sa petite veste, trimbalant son bébé dans une poussette dans l'humidité de la nuit pour avoir accompagné son amie qui lui avait dit avoir rendez-vous avec deux types propriétaires d'un garage. Ce n'était pas vrai. Et elle se retrouve à marcher seule dans les rues d'un quartier alors qu'un dangereux criminel rôde et que déjà une jeune femme a disparu alors qu'elle se rendait chez une amie pour une fête d'anniversaire.... il y a trois jours.

Disparu(e)(s) 
Ils sont 6 jeunes qui tentent de vivre dans un monde sans attrait et sans avenir ; disposant de tout et de rien à la fois puisqu'ils n'ont que peu ou pas de buts dans leur vie, sont-ils vraiment réduits à se chercher des distractions à n'importe quel prix et au dépens des autres, à menacer qui ils peuvent pour obtenir quoi que ce soit ?

La pièce est présentée du 20 mars au 7 avril 2012 au théâtre Prospero, à Montréal.

Disparu(e)(s) - Tous les détails  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire