vendredi 6 avril 2012

Collection FOCUS : Janette Bertrand : Ma vie en trois actes

Vous voulez offrir un cadeau à votre mamie qui a été de toutes les époques du siècle dernier ?

Pensez à ses yeux qui en ont vu de toutes les couleurs !


Le livre autobiographique de Janette Bertrand, écrit comme un roman, imprimé en gros, en grands caractères faciles à lire de la Collection FOCUS chez l'éditeur québécois Guy Saint-Jean, pourrait bien lui permettre de continuer de s'adonner à la lecture pendant des heures sans souffrir de fatigue, en plus de lui rappeler toutes sortes de bons souvenirs. Le bon vieux temps (ou le mauvais, dénoncé par Janette...), les batailles, les quêtes, les grands départs, le travail, les hommes...

Madame Bertrand qui avait ses courriers du coeur, ses émissions à la télé
Dans ce livre, elle se raconte, elle s'enflamme pour toutes sortes de causes, surtout concernant la maltraitance des femmes, elle décrit comment les événements se passaient ou en fonction de quelles normes masculines les choses se décidaient et
 surtout comme elle s'est battue pour donner confiance à ses consoeurs par le biais des émissions par exemple qui un jour étaient les meilleures et le lendemain personne n'en voulait plus. En tout cas pas ceux de la chaîne qui prenaient les décisions. Elle raconte tout, à coeur ouvert.

C'est comment de vieillir ?
Janette parle aussi des effets et des désagréments associés à la vieillesse, des images que l'on a de soi que le miroir ne reflète plus...

La collection FOCUS
La collection FOCUS a été créée pour reposer les yeux et prolonger les heures de lecture. La grandeur des caractères, la couleur et la légèreté du papier font l’originalité de ces livres et sont des atouts très appréciés.


EXTRAITS

« Au couvent, on nous parle pourtant à coeur de jour de charité chrétienne ! » (p. 148)

« Je me décide. Il faut que je sorte de la maison. Je demande des sous à mon mari, pas beaucoup pour ne pas avoir l'air de jeter l'argent par les fenêtres, et nous partons toutes les trois pour un mois. » (p. 529)

« Je suis fatiguée de la violence continuelle faite aux femmes. Je suis fatiguée que cette violence soit considérée comme normale et inévitable. » (p. 616)

« Quand j'étais jeune, l'inceste était considéré aussi comme naturel et inévitable, et pourtant il a diminué à force d'être dénoncé. Pourquoi n'arriverions-nous pas à éradiquer la violence faite aux femmes ? » (p. 617)

Accéder à la fiche du livre chez Guy Saint-Jean éditeur, collection FOCUS, des romans québécois réédités en caractères plus grands pour en faciliter la lecture. Pour lire... confortablement.


Pour le Vendredi Saint : Madame Bertrand 
avec ROBERT CHARLEBOIS, LOUISE FORESTIER, MME BERTRAND, ac TROIS-VOIX

Janette Bertrand sur Wikipédia


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire